Vos questions sont entre de bonnes mains

Gélule pour bronzer

Partager
Envoyer par email

Le bronzage naturel est le résultat de l'exposition de la peau au soleil en réponse à l'émission d'UV.

Pour accroître l'efficacité d'un bain de soleil, des gélules pour bronzer existent pour booster le bronzage.

Qu'est-ce qu'une gélule pour bronzer ?

Les gélules pour bronzer sont des compléments alimentaires. Ces gélules pour bronzer contiennent des antioxydants qui facilitent le bronzage :

  • caroténoïdes,
  • la vitamine E,
  • le sélénium.

L'association d'antioxydants permet de lutter contre les effets nocifs du soleil sur la peau.


Attention : les gélules pour bronzer ne sont pas un moyen de protection contre le soleil. Il faut ainsi protéger la peau de l'exposition au soleil entre midi et 16h.

Comment agit cette gélule ?

Les gélules pour bronzer ne sont en aucun cas une protection solaire, mais elles facilitent le bronzage :

  • en stimulant la production de mélanine,
  • en prolongeant le hâlé du bronzage.

Quand prendre des gélules pour bronzer ?

Les gélules pour bronzer sont à prendre :

  • avant le bronzage pour préparer la peau au bronzage,
  • pendant le bronzage pour optimiser et réduire le temps de bronzage,
  • après le bronzage pour le prolonger.

Prix des gélules pour bronzer

Le prix de ces gélules varie entre 6 et 30 € la boîte.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
kanna k.

jeune esthéticienne

Expert

sylvie voullemier

expert relation corps / mental | cours à domicile - marseille

Expert

thomas lagrange

ostéopathe à montpellier, quartier antigone | thomas lagrange ostéopathe

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).

Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

Avec notre newsletter hebdo, recevez enfin des réponses fiables à vos questions du quotidien dans votre boite aux lettres !

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.